Un appareil photo spécial orages ?

Posted by on 6 juin 2018 in Les Bases, Matériel, Technique | 0 comments

Depuis plusieurs jours les orages touchent la France et de nombreuses photos sont publiées sur les réseaux. Ces images font naître des vocations chez certains et je reçois régulièrement des demandes ou questions par mail me demandant des conseils pour l’achat d’appareils photos spécifiques à ce genre d’images. C’est navrant de voir à quel point on conditionne les gens en leur faisant croire que c’est l’appareil photo qui fait l’image… des messages qui viennent des fabricants bien sûr mais également de tout un tas d’individus (amateurs et pros) qui feraient mieux de réviser, voir apprendre les règles de base de la photographie au lieu de s’en remettre au matériel et aux logiciels miraculeux…

Une voie vers l'Enfer

Une voie vers l’Enfer

Il n’y a donc pas d’appareil photo « spécial orage ». N’importe quel appareil photo reflex, bridge et même certains compacts sont capables de capturer des éclairs pendant un orage. La période la plus « facile » étant la nuit grâce à l’utilisation des poses longues. Maîtriser les paramètres de base de la photo de nuit est donc la 1ere clef d’une belle capture. En terme de matériel, le trépied est obligatoire car l’on recherchera des temps de pose de plusieurs secondes, voir quelques dizaines de secondes pour espérer capturer un éclair pendant ce laps de temps.

C’est pendant la journée que la chasse aux éclairs est plus délicate car on ne peut pas obtenir ces temps de pose de 10, 20 ou 30 secondes, même avec les filtres gris neutres classiques qui sont utilisés pour abaisser les temps de pose. Un accessoire est ici indispensable : il s’agit d’une cellule de déclenchement. Ce petit boitier relié à l’appareil photo va déclencher à votre place car il aura détecté en quelques microsecondes l’éclair. Ce boitier ne fait pas les réglages pour vous ! Il déclenche uniquement à votre place en utilisant les paramètres que vous avez définis au niveau du boitier… rien de magique donc et on en revient à la maîtrise des paramètres de base.

L’aspect technique étant géré, il reste la partie composition de l’image. Obtenir une photo d’éclair est une chose, obtenir une jolie photo de paysage avec des éclairs d’orage en est une autre. Ceci nécessite une compréhension de ces phénomènes météo, savoir estimer le trajet afin d’anticiper une zone potentielle propice à un beau cliché. Les photographes sont donc amenés à se déplacer dans des zones qui peuvent devenir dangereuses et je ne peux que vous inciter à rester très prudent et ne pas prendre de risques inconsidérés pendant un orage… surtout pour une photo !

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *