Canon TS-E 17mm f/4 – Introduction

Posted by on 14 septembre 2013 in Matériel | 0 comments

Nous allons brièvement présenter ce bijou de la technologie Canon… le TS-E 17mm f/4. Cet objectif très spécial est un ultra grand angle (17mm) avec des mécanismes de bascule et décentrement (Tilt and Shift en anglais). Ces fonctions font de lui un objectif très particulier et dédié principalement aux photos d’architecture et de paysage.

Canon TS-E 17mm f/4 L

Canon TS-E 17mm f/4 L

Notez la taille de la lentille qui fait de cet objectif un objet à manier avec précaution ! Les 2 gros vis présents sur l’objectif gèrent les fonctions de bascule et décentrement… permettant ainsi des mouvements à la fois horizontaux et verticaux comme le montre l’illustration ci-dessous… impressionnant !

TS-E 17mm bascule et decentrement

TS-E 17mm bascule et décentrement

Ce sont ces fonctions de bascule et décentrement qui permettent de compenser les problèmes de perspective rencontrés avec les objectifs grand angle lorsque l’on photographie des bâtiments. La combinaison de ces réglages vous permet donc d’obtenir des images de bâtiments avec des murs verticaux et non pas convergent comme on peut souvent le voir.

Prenons un exemple avec l’Eglise de Sergy dans le Pays de Gex.

Comparaison objectif 24mm-17mm

Comparaison objectif 24mm-17mm

Commençons à comparer cet ultra grand angle de 17mm avec un 24mm (les 2 photos de gauche). Grâce a ses qualités optiques, le 17mm sur un capteur plein format va se révéler redoutable… même sans les fonctions de redressement.

Comme on le voit sur cet exemple, on arrive à capturer l’ensemble de la scène à 17mm et l’on est un peu trop juste à 24mm. Le problème de perspective est présent dans les 2 cas avec des murs qui ne sont pas verticaux, l’objectif n’étant pas perpendiculaire au sol puisque l’on cherche à capturer le sommet du clocher.

Pour la troisième image, les fonctions de redressement ont été activées afin d’obtenir des murs verticaux. Je ne présenterai pas ici en détail la manipulation de l’objectif mais le résultat reste assez spectaculaire et bluffant ! A noter que la 2e et 3e photo ont été réalisées du même point

Les logiciels de traitement d’image permettent de réduire les problèmes de perspective. Ils demandent cependant de bonnes connaissances et les résultats ne seront pas toujours à la hauteur. Autre solution : le panorama par assemblage qui consiste à faire plusieurs photos utilisant une focale moins grande, 35 ou 50mm par exemple.

L’exemple ci-dessous vous permettra de comparer des panoramas faits avec des focales différentes.

Comparaison panoramas 17-24-35 mm

Comparaison panoramas 17-24-35 mm

Le Panorama fait à 35mm donne un résultat intéressant… il serait certainement encore meilleur à 50mm. Cependant certaines déformations peuvent apparaitre et la perspective reste différente de celle obtenue avec le 17mm, comme la distance entre la fontaine et l’église par exemple.

Cette première introduction vous aura fait découvrir un objectif unique et très spécialisé. D’autres articles viendront certainement compléter l’étendue de ses possibilités.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *